Le moral des ménages chute en avril

Le gouvernement compte sur eux pour soutenir l'économie, mais les ménages ne suivent pas. Selon les derniers chiffres de l'Insee, publiés ce mardi, le moral des ménages a baissé de trois points en avril, à 88 points contre 85 en mars. Les Français se montrent pessimistes sur l'évolution de leur situation financière personnelle future.

(IDÉ)

Dans un monde idéal, le moral des ménages serait à 100 points. En avril, il a chuté à 85 points, en baisse de trois points par rapport au mois précédent. Cet indicateur reflète en particulier la plus forte baisse, depuis mai 1993, de l'opinion des Français sur leur "situation financière personnelle" : -11 points, selon les chiffres de l'Insee.

L'Institut de la statistique note également une résurgence des craintes concernant l'emploi (+2 points), et la réduction de la proportion des ménages prête à faire de gros achats (-3 points).

L'esprit du pacte de responsabilité, promu par le gouvernement, qui veut provoquer un "choc de confiance" dans le pays, et accessoirement relancer la consommation, a encore du chemin à faire.