Cet article date de plus de neuf ans.

Le constructeur nippon a reconnu lundi que des clients avaient signalé des soucis sur son véhicule électrique

"Lorsque la voiture est stoppée, elle peut rencontrer des problèmes pour être remise en route, nous ont rapporté des clients", a indiqué un porte-parole du groupe.Nissan qui prendra "les mesures requises une fois le dysfonctionnement élucidé" joue gros sur ce modèle. Il le présente comme la 1ère voiture électrique commercialisée à grande échelle.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Leaf est presentée lors d'un "showroom" à Yokosuka (Japon), le 25 janvier 2011. (AFP - Kazuhiro Nogi)

"Lorsque la voiture est stoppée, elle peut rencontrer des problèmes pour être remise en route, nous ont rapporté des clients", a indiqué un porte-parole du groupe.

Nissan qui prendra "les mesures requises une fois le dysfonctionnement élucidé" joue gros sur ce modèle. Il le présente comme la 1ère voiture électrique commercialisée à grande échelle.

"Il n'y pas de risque d'accident car l'anomalie ne se produit pas en marche, a par ailleurs expliqué le porte-parole de Nissan.

Les deux constructeurs ont axé leur stratégie sur le développement massif des véhicules électriques comme solution moins polluante à la voiture à essence, alors que certains de leurs concurrents parient d'abord sur la motorisation hybride (essence et électricité).

Les premiers exemplaires du modèle Leaf ont été livrés en décembre au Japon et aux Etats-Unis, pays dans lesquels Nissan avait respectivement reçu 6.000 et 20.000 pré-commandes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.