Cet article date de plus de neuf ans.

Le chômage en hausse en mars pour le 11e mois consécutif

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a progressé en mars pour le onzième mois consécutif, pour atteindre 2,884 millions de personnes. C'est 0,6% de plus qu'en février.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
En mars 2012, 4,309 millions de personnes cherchaient un travail en France métropolitaine (activité réduite incluse). (AFP)

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité en France métropolitaine a progressé en mars pour le onzième mois consécutif, pour atteindre 2,884 millions de personnes, soit 16 600 de plus qu'en février (+0,6%), a annoncé jeudi 26 avril le ministère du Travail.

En incluant les personnes exerçant une activité réduite, 4,309 millions de personnes cherchaient un travail en mars, soit une hausse de 30 700 demandeurs d'emploi (+0,7%), selon ces chiffres de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares).

Les femmes et les seniors plus durement touchés

Les femmes ont été plus concernées par cette hausse que les hommes (+0,8% contre +0,4%). Le répit constaté ces deux derniers mois pour les jeunes est terminé (+1%). La hausse est également plus marquée pour les seniors (+1,1%). Enfin, le nombre de chômeurs de plus d'un an suit l'augmentation moyenne (+0,6%).

Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a reconnu jeudi que la situation restait "difficile". Mais selon lui, ces chiffres montrent "clairement, comme nous l'avions dit, qu'on va vers une stabilisation du chômage". Il affirme qu'il s'agit du "trimestre de plus faible hausse depuis maintenant une année".

Première préoccupation des Français

Les chiffres publiés pour mars sont les derniers avant le second tour de l'élection présidentielle. Depuis le début du quinquennat, la France a vu croître de 747 000 le nombre de chômeurs sans activité en métropole (+35%), 1 million en comptant ceux travaillant à temps partiel.

Rarement mis au premier plan lors de la campagne, l'emploi arrive en tête (31%) des sujets que les Français souhaitent voir abordés par les deux candidats entre les deux tours, devant le pouvoir d'achat (21%), la dette (11%), la santé (6%) ou l'insécurité (5%), selon un sondage Viavoice pour BPCE-Les Echos-France Info publié jeudi 26 avril.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.