Cet article date de plus d'onze ans.

L'UMP a salué la décision du conseil constitutionnel sur la Poste, en la qualifiant "de claque pour le Parti socialiste"

Les "sages" ont rejeté jeudi le recours de la gauche contre la loi transformant la Poste en société anonyme".Dans leur recours, parlementaires PS et PCF faisaient valoir que rien dans ce texte "ne garantit que ce service public (de La Poste) ne risquera pas dans le futur d'être privatisé par une autre loi".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Les "sages" ont rejeté jeudi le recours de la gauche contre la loi transformant la Poste en société anonyme".

Dans leur recours, parlementaires PS et PCF faisaient valoir que rien dans ce texte "ne garantit que ce service public (de La Poste) ne risquera pas dans le futur d'être privatisé par une autre loi".

Pendant le débat parlementaire, les socialistes se sont efforcés d'agiter le chiffon rouge d'une prétendue privatisation, à coups de mensonges, de fausses votations et de grosses ficelles", a déclaré Danièle Giazzi, secrétaire nationale de l'UMP chargée de la politique industrielle et de l'attractivité.

Selon le Conseil constitutionnel, "la loi n'a ni pour objet ni pour effet de transférer au secteur privé La Poste, mais d'en modifier le statut d'établissement public industriel et commercial en société anonyme" à capitaux publics à compter du 1er mars.

Le Conseil a écarté l'ensemble des griefs formulés à l'encontre" du texte.

"La décision du Conseil constitutionnel était l'ultime étape juridique", a souligné le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, en saluant "une bonne nouvelle".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.