Cet article date de plus de sept ans.

L'Elysée limite ses dépenses à 100 millions d'euros pour l'année 2015

Une semaine après la polémique sur le salaire du coiffeur de François Hollande, près de 10.000 euros par mois, la Cour des comptes publie un rapport indiquant que l'Elysée a poursuivi ses efforts pour maîtriser ses dépenses en 2015.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Le palais de l'Elysée © AFP / ALAIN JOCARD)

Dans son dernier rapport, la Cour des comptes indique qu'elle "a pu observer une nouvelle fois la poursuite des efforts engagés pour ramener les dépenses dans la limite de 100 millions d'euros". En 2015, les dépenses de la présidence se sont élevées à 100,02 millions d'euros contre 101,66 millions l'année précédente.

Les dépenses concernent principalement la stabilisation de la masse salariale. 806 agents "équivalent temps plein" travaillent pour la présidence de la République, comme en 2014, mais les dépenses pour les salaires ont diminué de 1,4 % en 2015 par rapport à l’année précédente (67,4 millions d'euros en 2015). De plus, les vingt rémunérations les plus élevées n’excèdent pas les 13.000 euros net.

A LIRE AUSSI ►►► Frais de coiffure : "J'ai fait diminuer le budget de l'Elysée", répond François Hollande

Des efforts sur le budget des transports et de l'événementiel

Le rapport montre également les efforts réalisés pour réduire les coûts de transport. François Hollande a par exemple effectué 138 déplacements en 2015, contre 90 en 2014. Le tout pour un budget global de 13,8 millions d'euros, soit 700.000 de moins qu'en 2014. Pour 106 déplacements, le chef de l'Etat a pris l'avion, mais l'Airbus A330 présidentiel n'a été utilisé que sept fois (11 fois en 2014). Le parc de 70 véhicules devient plus écologique, avec 18,6% d'automobiles hybrides ou électriques.

Quant à l'arbre de Noël, il a coûté 114.000 euros en 2015, soit une baisse de 34% par rapport à 2012 (172. 000 euros). A titre d'exemple, en 2008, sous la précédente présidence, il avait coûté 449.000 euros, 310.000 euros en 2011.

Par ailleurs, en 2015, il y a eu 10 cérémonies des vœux du chef de l’État, pour un coût global en 2015 de 73.000 euros. C'est 20.000 euros de moins qu'en 2012 (95.350 euros), soit une baisse de 24%.

En revanche, le budget du secteur communication a légèrement augmenté, avec 1,16 million d'euros en 2015 contre 1,14 million d'euros en 2014. 55 personnes étaient chargées de la communication de la présidence en 2015, c'est une de plus qu'en 2014.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.