Cet article date de plus de neuf ans.

L'A400M enfin dans les airs

L'avion de transport militaire européen va enfin voir le jour : les sept pays associés au programme (Allemagne, France, Espagne, Royaume-Uni, Turquie, Belgique, Luxembourg) signent aujourd'hui avec Airbus le contrat définitif sur le financement de l'avion.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

La gestation fut longue, très longue. Mais cette fois c'est officiel : “la cérémonie de signature du contrat de l'A400M entre Occar et Airbus Military aura lieu dans les installations d'Airbus Military à Séville”.
_ Occar, c'est l'Organisation conjointe de coopération en matière d'armement, qui rassemble les sept pays de l'OTAN partenaires du programme : Allemagne, France, Espagne, Royaume-Uni, Belgique, Luxembourg et Turquie.

Le feu vert au lancement industriel de cet avion militaire est donc enfin donné. Car le programme a tout de même été lancé en 2003...
_ Le premier vol de l'A400M était prévu en janvier 2008 - la France aurait dû recevoir son premier exemplaire fin octobre 2009 - mais les difficultés techniques et politiques s'en sont mêlées. Fin 2008, trois à quatre ans de retard sont annoncés.

Les quatre premiers A400M devraient sortir des usines l'an prochain. 170 avions sont déjà commandés (contre 180 initialement), dont 53 par l'Allemagne, 50 par la France et 22 par le Royaume-Uni. L'A400M doit remplacer les vieux franco-allemand Transall et américains C130.
_ Quelque 12.000 emplois sont en jeu en France, et 40.000 en Europe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.