Jura : les vignerons innovent pour faire face à la pénurie de saisonnier

Dans le Jura, des vignerons passent par l'association Soelis pour recruter des saisonniers pour les vendanges.

France 2

Chaque année, à Poligny (Jura), sur son domaine de 11 ha, Jean-Yves Noir fait appel à une vingtaine de vendangeurs. Une main d’œuvre de plus en plus difficile à trouver, malgré une annonce postée sur les réseaux sociaux. Car contrairement à d'autres exploitations, il ne peut héberger personne sur place. "Dans le Jura, vu que c'est un petit vignoble, jusqu'à maintenant on trouvait assez facilement des vendangeurs et c'était des locaux. Mais on se rend bien compte depuis des années que c'est de plus en plus difficile", vigneron du Domaine de La petite Marne. Pour aider les vignerons du Jura, l'association Soelis recrute et paye directement les vendangeurs, ce qui leur permet d'enchaîner les contrats chez différents viticulteurs.

Une méthode qui marche

"On démarre les vendanges par le crémant, quelqu'un qui va uniquement nous demander par le crémant et un autre vignoble qui ne va pas en faire et qui va demander des dates un peu plus lointaines, on va propose aux salariés de passer déjà chez ce producteur et ensuite d'aller chez un autre vigneron", indique Fanny Guillomot, responsable des plannings chez Soelis. Dans le département, une trentaine de vignerons ont fait appel à cette association.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vignes dans le Jura.
Des vignes dans le Jura. (France 2)