Intermarché : pas de chiffrage officiel des suppressions de postes avant mai

Intermarché devrait présenter le 12 mai aux représentants du personnel "les impacts sociaux" de son plan de transformation logistique, encore non chiffré vendredi. Selon les syndicats, le plan débouchera sur au moins 600 suppressions de postes d'ici à 2018.

(Parmi les six bases logistiques concernées par les fermetures figure celle d'Arvermes dans l'Allier où travaillent 250 personnes © Maxppp)

 Les syndicats d'Intermarché devront attendre le prochain comité central d'entreprise le 12 mai pour connaitre l'impact du plan de réorganisation décidée par la direction. Celle-ci présentera alors aux représentants du personnel "les impacts sociaux" de son plan de transformation logistique, encore non chiffré ce vendredi. Selon les syndicats, le plan, qui avait déjà été évoqué ce jeudi, débouchera sur au moins 600 suppressions de postes d'ici à 2018.

"On ne comprend pas"

Parmi les 6 bases logistiques concernées par les fermetures à l'horizon 2018 figure celle d'Arvermes dans l'Allier où travaillent 250 personnes. Le délégué CFDT ne comprend pas cette fermeture, puisque la plate-forme gère 24 millions de colis à l'année pour 190 points de vente : "C’est la base la plus récente et en meilleure état, la plus performante de France ! On ne comprend pas… "

Selon son site internet, le groupement compte aujourd'hui 38 bases en France et 8 500 collaborateurs dans la logistique.