"Le pic inflationniste n'est pas encore passé", estime Bruno Le Maire mais une "décrue s'amorce pour certaines matières premières"

Selon les prévisions, l'inflation va "commencer à refluer" mi-2023, indique Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie. En attendant, les prix de l'alimentaire vont encore augmenter.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, le 5 décembre 2022 sur franceinfo. (FRANCEINTER / RADIO FRANCE)

"Le pic inflationniste n'est pas encore passé", affirme Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, invité lundi 5 décembre sur France Inter. Selon lui, la hausse des prix "qui dure déjà depuis plusieurs semaines, durera encore quelques mois".

>> INFOGRAPHIES. Inflation : découvrez le prix du panier de courses de franceinfo dans votre département

Toutefois, le ministre veut "donner des perspectives aux Français", et assure qu'une "décrue" s'amorce concernant le prix de certaines matières premières agricoles ou industrielles, comme le blé, le cobalt, le zinc, ou encore l'aluminium. "On voit s'amorcer une décrue qui doit pouvoir se transmettre aux prix à la consommation vers mi-2023", estime Bruno Le Maire.

"Dans le courant de l'année 2023, notre estimation est que l'inflation devrait commencer à refluer", insiste-t-il. Malgré ses prévisions optimistes, Bruno Le Maire prévient que les augmentations sur l'alimentaire peuvent "monter davantage dans les semaines qui viennent".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2023

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.