La Banque centrale européenne relève ses taux de 0,75 point pour tenter de contenir l'inflation

Il s'agit de la plus forte hausse dans l'histoire de l'institution. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La BCE dit voir l'inflation rester "beaucoup trop forte" sur une "période prolongée".  (ANDREAS ARNOLD / DPA / AFP)

Une décision destinée à contrer la flambée de l'inflation en zone euro. La Banque centrale européenne (BCE) a relevé, jeudi 8 septembre, ses principaux taux directeurs de 0,75 point. Il s'agit de la plus forte hausse dans l'histoire de l'institution. Après avoir mis fin, en juillet, à l'ère des taux négatifs, la BCE a relevé son principal taux d'intérêt à 1,25%, malgré les craintes sur la croissance.

La BCE a également déclaré que l'inflation en zone euro resterait "beaucoup trop forte" sur une "période prolongée". L'institution a relevé ses prévisions de hausse des prix pour 2022 et 2023 sur fond de flambée des prix de l'énergie liée à la guerre en Ukraine. Elle s'attend désormais à une inflation de 8,1% en 2022, contre 6,8% en juin. Pour 2023 et 2024, elle prévoit respectivement 5,5% et 2,3%, toujours au-dessus de l'objectif de 2%.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.