Inflation : la hausse des prix en Espagne atteint 10,8% en juillet, un record depuis 38 ans

Les dépenses liées au logement, dont l'énergie, sont les principales responsables de cette hausse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le symbole de l'Euro devant l'ancien siège de la Banque centrale européenne, à Francfort (Allemagne), 1er mai 2015. (DANIEL KALKER / DPA / AFP)

A Madrid comme à Paris, pas d'accalmie sur le front de l'inflation. En Espagne, les prix ont augmenté de 10,8% entre juillet 2021 et 2022, selon des chiffres de l'Institut national de la Statistique (INE) publiés vendredi 12 août. C'est 0,6 point de plus qu'en juin, et une hausse record depuis septembre 1984.

L'INE pointe du doigt trois coupables principaux. D'abord, les dépenses liées au logement : elles ont augmenté de 23% sur un an et de 4% sur un mois, notamment à cause de l'explosion des prix de l'électricité, malgré le plafonnement des prix introduit en juin. Viennent ensuite le secteur vestimentaire et des chaussures, puis le secteur alimentaire et des boissons non-alcooliques.

A l'inverse, les prix dans le secteur des transports ont baissé de 3% sur un mois "en raison de la baisse des prix des carburants", précise l'INE. De quoi revoir à la baisse le niveau de l'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de certains prix très volatils comme l'énergie, et qui s'établit à 6,1% sur un an en juillet – son plus haut niveau depuis janvier 1993.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inflation 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.