Cet article date de plus de trois ans.

Visite d'Emmanuel Macron en Inde : les entreprises françaises "ont réussi à se faire une place"

Le président français Emmanuel Macron est en visite d'État de trois jours en Inde. Des contrats vont être signés par les dizaines d'entreprises françaises qui travaillent déjà dans le pays et qui sont plutôt bien perçues par les entrepreneurs indiens.

Article rédigé par
Edité par Mariam El Kurdi - Sébastien Farcis - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président Emmanuel Macron et le Premier ministre indien Narendra Modi à New Delhi, samedi 10 mars 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Emmanuel Macron est arrivé en Inde vendredi 9 mars au soir pour une visite d'État de trois jours. "Le sens de cette visite est de faire de l'Inde notre premier partenaire stratégique de la région, et que la France devienne votre premier partenaire stratégique en Europe, et plus largement en Occident", a lancé le président français à New Delhi, samedi 10 mars. Paris a engrangé quelques nouveaux contrats économiques, dont le plus important s'élève à 12 milliards d'euros en faveur du groupe aéronautique Safran et de ses partenaires pour la fourniture et la maintenance de moteurs d'avions à la compagnie aérienne à bas prix indienne SpiceJet. D'autres contrats doivent être signés par les entreprises françaises qui travaillent  en Inde, notamment dans les secteurs de l'énergie ou du traitement des eaux.   

Les entreprises françaises bien implantées en Inde

Sanjaya Baru est le secrétaire général de la Fédération indienne des chambres de commerces. Pour lui les entreprises françaises ont su réussir en Inde. "Les compagnies françaises percent dans des secteurs très compétitifs, comme l'automobile, où les Japonais, Coréens et Allemands sont déjà présents. Mais les Français ont réussi à se faire une place", estime-t-il.

Après un premier échec, Renault brille aujourd'hui grâce à sa Duster, nommée voiture de l'année 2013 en Inde et qui a permis à la firme au losange de se hisser en 2017 à la 7e place des constructeurs dans le pays. Il est le premier européen.

Bonnes relations diplomatiques

La stabilité des relations politiques entre l'inde et la France est aussi appréciée.Cette bonne entente a favorisé les affaires.

Il est bien plus facile de faire des affaires avec les compagnies françaises et allemandes qu'avec les anglaises par exemple

Sanjaya Baru, Fédération indienne des chambres de commerces

franceinfo

"J'ai souvent entendu dire cela par les entrepreneurs indiens, poursuit Sanjaya Bayu. Le facteur-clé est que la relation politique a toujours été forte entre la France et l'Inde, quels que soient les gouvernements".  Malgré cette bonne entente, l'Inde n'est que le 18e client de la France, avec un total d'échanges entre les deux pays d'environ 9 milliards d'euros en 2016. Soit 8 fois moins qu'avec la Chine.    

Les relations d'affaires entre la France et l'Inde : reportage à New Delhi de Sébastien Farcis
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.