Reprise d'Ascoval : les salariés "ne sont pas chauds" au projet de reprise de Franck Supplisson, Xavier Bertrand "non plus"

Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a expliqué, jeudi sur France Bleu Nord, être en contact avec deux repreneurs "plus sérieux" pour l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord).

Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, le 11 mars 2019.
Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, le 11 mars 2019. (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

La reprise de l'aciérie Ascoval de Saint-Saulve dans le Nord préoccupe toujours le président de la région Hauts-de-France. Xavier Bertrand a déclaré, jeudi 28 mars sur France Bleu Nord, ne pas être favorable au "projet de M. Supplisson". Parmi les trois projets de reprise, celui du fonds SecuFund Industry est porté par l'ancien patron de la maison mère Ascometal, Franck Supplisson. Pour le président de la région Hauts-de-France, "le projet de M. Supplisson, c'est celui qui a planté en partie l'affaire avec Ascometal. Je sais ce qu'en pensent les salariés, ils ne sont pas chauds, moi non plus".

Je suis en contact avec deux repreneurs qui me semblent les plus sérieux : le groupe italien Calvi Networks et British Steel.Xavier Bertrandà France Bleu Nord

"Il paraît que normalement, on ne doit rien dire [à propos des potentiels repreneurs], moi je m'en moque", a déclaré Xavier Bertrand. Le président de la région Hauts-de-France "dit exactement de quelle façon l'argent de la région doit être utilisé, pour des projets sérieux", car "la région va intervenir à hauteur de 12 millions d'euros d'avances".

"On essaye de conforter les projets, ensuite c'est le tribunal qui décidera", a assuré Xavier Bertrand. La justice a accordé un sursis et fixé une dernière audience au 24 avril.