Opel : PSA a-t-il été trompé par General Motors ?

Le groupe automobile français accuse le géant américain, qui lui a vendu Opel cet été, d'avoir menti sur l'avancement de son plan anti-CO2. PSA va devoir payer de grosses amendes à l'Union européenne.

FRANCE 2

En juillet dernier, les patrons de PSA et de General Motors signaient, tout sourire, l'accord finalisant la cession de la marque Opel au groupe français pour un montant d'1,3 milliard d'euros. Quelques semaines plus tard, Carlos Tavares se montre amer : "On ne nous a pas montré la face cachée de la Lune. Notamment, il n'y avait aucun plan pour respecter les normes de l'UE en matière d'émissions de CO2 en Europe", a-t-il déclaré au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung il y a quelques jours.

De lourdes amendes dès 2021

Il s'avère que la majorité des voitures d'Opel rejettent trop de polluants. Conséquence, cela pourrait coûter très cher en pénalités pour le groupe français. Dès 2021, des amendes de 95 euros par gramme de CO2 au-dessus de la limite seront appliquées, multipliées par le nombre de véhicules vendus. Une somme qui pourrait atteindre plusieurs centaines de millions d'euros dans le cas d'Opel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les logos d\'Opel et de Peugeot.
Les logos d'Opel et de Peugeot. (ARNE DEDERT / DPA)