Industrie : la filière du sucre en danger

La fermeture de la sucrerie Saint-Louis d’Eppeville (Somme) fait peser de nombreuses inquiétudes. Plus largement, c’est la filière du sucre qui est menacée dans l’Hexagone.

FRANCE 3

Le sucre, Didier Boudinot y a consacré toute sa carrière. Cet élu CGT à la sucrerie Saint-Louis d’Eppeville (Somme) entretient depuis 35 ans les turbines des usines et a connu l’heure de gloire de l’or blanc. Avec la fin des quotas européens, le prix du sucre s’effondre : -23% en seulement un an. Le groupe allemand Südzucker décide de fermer l’usine d’Eppeville. En 2020, la quasi-totalité des 132 salariés sera mutée dans une autre usine, à 25 km d’Eppeville. Une éventualité impensable pour Didier Boudinot qui parcourt déjà 140 km chaque jour pour aller travailler.

Les producteurs de betteraves à sucre menacés

À Eppeville, nombreux sont dans le même cas et ils ont défilé mercredi 20 mars aux portes de la sucrerie, pour tenter de sauver leur poste. Au-delà des salariés, le maire de la ville redoute des conséquences sur toute l’économie locale. Autre secteur menacé : celui des producteurs de betteraves à sucre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plus que le sucre, c\'est le \"fructose\" industriel présent dans les boissons et aliments sucrés qui présente un risque.
Plus que le sucre, c'est le "fructose" industriel présent dans les boissons et aliments sucrés qui présente un risque. (J-C. VAILLANT / AFP)