Industrie : la filière du bois s’inquiète pour son avenir face aux exportations

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Industrie : la filière du bois s’inquiète pour son avenir face aux exportations
FRANCE 2
Article rédigé par
S.Soubane, J.Delage, Y.Rivault - France 3
France Télévisions

Les industriels du bois lancent une grande pétition pour sauver la scierie française. La France exporte son bois vers la Chine, et par conséquent, les scieries s’inquiètent pour leur avenir.

Des centaines de troncs de bois sont prêts à être détaillés. 30 000 mètres cube de grumes de chêne français passent dans une scierie familiale de Charente. La cadence pourrait être augmentée, selon la gérante, à condition d’avoir accès à la matière première. "Là, on assiste à plus de 33% de la récolte nationale de chêne qui part directement à l’export, sans aucune transformation, aucune valeur ajoutée", regrette Mathilde Joselet.

4 200 entreprises mobilisées

Une centaine d’employés travaillent le bois dans cette scierie, le sélectionne, le découpent. Les plus anciens, comme les stagiaires, sont préoccupés par la situation. Les professionnels se mobilisent. Pour faire réagir au sommet de l’État, une pétition a été lancée. 4 200 entreprises ont déjà signé, pour protéger une filière qui emploie près de 400 000 personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.