GM&S : le bras de fer entre les salariés et le PSA se poursuit

Depuis mercredi 5 juillet, les salariés de GM&S bloquent l'accès au site PSA de Sept-Fons (Allier). Pas question pour eux de lever le blocus tant qu'ils n'obtiendront pas de garantie sur les commandes et la sauvegarde de leurs emplois.

Voir la vidéo
France 2

Cela fait maintenant 24 heures que les salariés de l'entreprise GM&S dans la Creuse bloquent une usine PSA dans l'Allier. Dans la nuit de mercredi à jeudi, ils ont dormi dans des tentes ou dans leurs voitures. Une occupation pour faire pression sur le principal donneur d'ordres de leur entreprise.

Le PSA ne cède pas

Ils veulent l'obliger à s'engager sur davantage de commandes dans le plan de reprise de leur entreprise. Un plan prévoit actuellement la reprise de 120 emplois sur 280. L'objectif, c'est aussi d'obtenir les meilleures indemnités possibles pour ceux d'entre eux qui ne seront pas gardés.

Mercredi, le PSA a du faire recours à un hélicoptère pour expédier des pièces de production vers l'extérieur. Pas moins d'une dizaine de rotations sur la journée. PSA refuse toutes négociations tant que le blocage se poursuit. Ce jeudi matin, c'est une nouvelle journée de bras de fer qui commence.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine GM&S bloquée par des salariés à La Souterraine (Creuse), le 21 juin 2017. 
L'usine GM&S bloquée par des salariés à La Souterraine (Creuse), le 21 juin 2017.  (PASCAL LACHENAUD / AFP)