Construction : le secteur du bâtiment se met au vert

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Construction : le secteur du bâtiment se met au vert
France 3
Article rédigé par
J.Gasparutto, M.Berckmans, P.Holland, A.Châble, D.Leborgne - France 3
France Télévisions

Un vaste plan présenté par la Commission européenne a pour objectif de réduire de 55% les émissions de gaz à effet de serre. En Belgique, certains n'ont pas attendu pour innover.

Chaque jour, il arrive dans ce hangar des gravats issus des chantiers de la région, des plaques de plâtre mélangés à d'autres déchets. "Auparavant, ces déchets étaient très peu traités ou recyclés, voire même pas du tout, typiquement ces déchets se retrouvaient en décharge", explique David Hoorelbeke, ingénieur responsable du projet Replic. Pour éviter de jeter toute cette matière, cette société belge a mis au point un nouveau procédé. La première opération consiste à faire un tri à la main pour éliminer les plus gros déchets. Les plaques de plâtre sont ensuite passées dans une énorme machine pour être à nouveau triées et broyées, pour en faire une poudre extrêmement fine.

L'industrie du ciment est l'une des plus polluantes

La pureté de cette poudre leur permet d'être réutilisé dans la cimenterie voisine et de remplacer une matière première, le gypse, importé de France et du Maroc. "C'est participer à l'économie durable et éviter d'enlever des ressources supplémentaires de la planète. Il y a bien entendu un intérêt financier, les coûts logistiques sont réduits vu qu'il y a moins de transports, maritimes, camion et autre", explique Eddy Fostier, directeur de la cimenterie CCB. L'industrie du ciment reste l'une des plus polluantes. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Industrie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.