Avions de ligne : bientôt des formations en escadrille ?

Comme les oiseaux migrateurs, Airbus songe à faire voler ses avions en escadrille. Cela pourrait permettre aux avions de consommer moins de carburant et d'émettre moins de CO2.

France 2

C'est un vol groupé en forme de V, caractéristique de nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs. Un ballet aérien qui intéresse Airbus, un des géants de l'aéronautique. L'entreprise envisage de faire voler ses avions de la même manière. En volant en V, les oiseaux suiveurs bénéficient des turbulences créées par l'oiseau de tête et économisent leurs forces.

De grosses économies de carburant en perspective

La technique des oiseaux migrateurs pourrait permettre les mêmes économies d’énergie pour des avions selon le constructeur aéronautique. "Ce modèle en V appliqué à l'aéronautique permet des gains substantiels. On envisage des réductions de consommation de carburant de l'ordre de 5% à 10% sur une mission transatlantique", explique Sandra Bour Schaeffer, responsable du projet Fellofly. Un vol en patrouille qui selon le constructeur devrait respecter une distance de sécurité minimale de trois kilomètres entre les avions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Comme les oiseaux migrateurs, Airbus songe à faire voler ses avions en escadrille. Cela pourrait permettre aux avions de consommer moins de carburant et d\'émettre moins de CO2.
Comme les oiseaux migrateurs, Airbus songe à faire voler ses avions en escadrille. Cela pourrait permettre aux avions de consommer moins de carburant et d'émettre moins de CO2. (France 2)