Cet article date de plus de quatre ans.

Automobile : les avantages d'un mariage PSA-Opel

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Automobile : les avantages d'un mariage PSA-Opel
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

PSA devrait annoncer lundi 6 mars le rachat à General Motors d'Opel. Un rachat qui ferait du groupe automobile français le deuxième constructeur européen.

C'est un mariage sur le point d'être officialisé : le groupe français Peugeot PSA Citroën devrait annoncer ce lundi 6 mars le rachat d'Opel détenu jusqu'à présent par l'Américain General Motors. D'un côté, PSA, près de 48 000 salariés, et des bénéfices records depuis trois ans. De l'autre, Opel, 38 000 salariés principalement en Allemagne, en déficit depuis des années. Alors pourquoi ce rachat?

Accroissement de sa capacité de production

Pour le PDG de PSA Carlos Tavares, Opel bénéficie d'une image de marque très positive auprès des clients du monde entier. "Certains s'orientent vers l'achat d'une marque allemande parce que quelque part la marque allemande bénéficie aussi de l'effet de halo de toutes les marques premium allemandes. Et donc pour le groupe PSA, ça fait sens de mettre à côté des marques françaises une marque allemande" a expliqué Carlos Tavares, président du directoire de PSA le 23 février dernier. Avec ce rachat, le groupe français augmenterait également sa capacité de production, passant de 3 millions de véhicules produits chaque année à plus de 4 millions. Résultat : des coûts de fabrication diminués.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.