VIDEO. La Cour des comptes épingle les agences de l'eau

Les Sages révèlent que 87% des taxes sont payées par les particuliers, qui polluent pourtant nettement moins que les industriels et les agriculteurs.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une facture qui ne baisse pas. Bien qu'il ait divisé par deux sa consommation d'eau potable en vingt ans, la liste des taxes et redevances du particulier rencontré par France 3 ne cesse de s'allonger. "On se retrouve avec des taxes en plus, qui augmentent l'addition", assure-t-il.
La Cour des comptes dénonce le fait qu'en France, celui qui pollue le plus n'est pas le plus taxé. 87 % des redevances sont en effet payées par les particuliers, et 13 % seulement par les agriculteurs et les industriels, selon un rapport des Sages, qui plaident donc pour une reprise en main de la politique de l'eau.

Le principe pollueur-payeur pas appliqué

La pollution au nitrate engendre un coût de 30 millions d'euros pour la collectivité qui nettoie les algues vertes, alors que la taxe ne rapporte que trois millions aux agences de l'eau.
Le principe du pollueur-payeur en vigueur depuis 2006 n'est donc pas appliqué. "Il y a de gros lobbys à l'œuvre", confirme la ministre de l'Environnement Ségolène Royal.

Le JT
Les autres sujets du JT