VIDEO. Réforme fiscale : "Nous serons les chiens de garde de l'encadrement", dit la CFE-CGC

La dirigeante du syndicat de cadres, Carole Couvert, a été reçue à Matignon dans le cadre des consultations sur la remise à plat du système fiscal.

FRANCE TELEVISONS

Le coup d'envoi du grand chantier de remise à plat de la fiscalité a été lancé, lundi 25 novembre, par le Premier ministre. Jean-Marc Ayrault a reçu dans la journée les principaux leaders syndicaux. "Nous serons les chiens de garde de l'encadrement", a lancé la présidente de la CFE-CGC, à sa sortie à Matignon. Auprès du Premier ministre, Carole Couvert a cherché à "s'assurer que ce n'était pas un coup politique dans la perspective des municipales, mais bien un chantier dans la durée".

La dirigeante du syndicat de cadres a développé les quelques lignes qu'elle souhaite que le gouvernement ne franchisse pas, notamment la fusion de la CSG et de l'impôt sur le revenu, refusant ce qu'elle pense être "encore l'occasion de taper sur les classes moyennes". A propos du prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source, le refus est aussi catégorique, par "peur de dérapages". La troisième ligne rouge serait la modification de l'assiette de la taxe d'habitation ou "toute volonté de voir la taxe d'habitation calculée en fonction des revenus".

Carole Couvert, présidente de la CFE-CGC à Matignon, le 25 novembre 2013.
Carole Couvert, présidente de la CFE-CGC à Matignon, le 25 novembre 2013. (LCHAM / SIPA)