Fraude fiscale : les mauvais payeurs bientôt traqués grâce à l'intelligence artificielle

Un algorithme va être chargé de débusquer les mauvais payeurs grâce aux réseaux sociaux. L'outil numérique sera effectif dès 2020.

FRANCE 2

Le fisc va se doter dès 2020 d'un outil qui fera entrer l'institution dans l'ère de la traque 2.0. Un algorithme a en effet été conçu pour démasquer trois types de fraudes spécifiques : les ventes illégales, les fausses domiciliations et les activités non déclarées. L'intelligence artificielle pourra digérer quantité d'informations trouvées sur le web, notamment sur les réseaux sociaux. Ce plan numérique, qui figure dans le projet de loi de finances pour 2020, doit être examiné à l'Assemblée nationale la semaine du 11 novembre en séance.

Augmenter le nombre d'enquêtes

"On va pouvoir croiser les dossiers et augmenter les enquêtes", explique le journaliste de France 2 David Lefort jeudi 7 novembre. L'humain va toutefois garder le contrôle, puisque c'est un agent du fisc qui contrôlera l'information collectée par l'algorithme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances à Paris.
Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris. (JOEL SAGET / AFP)