Paradis fiscaux : l'UE se penche sur sa liste noire

Journée décisive à Bruxelles ce mardi 5 décembre. Les ministres des Finances des 28 Etats membres de l'UE doivent adopter la liste noire des paradis fiscaux.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La liste est très sensible diplomatiquement. Les 28 ministres des Finances vont la négocier ce mardi jusqu'à la dernière minute. Elle devrait contenir une vingtaine de pays du monde jugés comme étant des paradis fiscaux, c'est-à-dire qui favorisent par exemple le développement des sociétés offshore ou qui n'échangent pas les données bancaires comme ils le devraient.

Indulgence avec le Luxembourg

Au-delà de la liste, les 28 États membres doivent s'accorder sur les sanctions à l'égard de ces paradis fiscaux. Là aussi , il y a des divergences entre des États de l'UE qui se montrent étonnamment indulgents et ceux qui veulent être plus dissuasifs.

Cette liste, avant même d'être officielle, présente déjà des limites puisqu'elle ne contiendra aucun des membres de l'UE alors que l'ONG Oxfam a calculé sur les mêmes critères que les Pays-Bas, Malte, le Luxembourg et l'Irlande devraient figurer en bonne place sur cette liste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère des Finances de Bercy, à Paris, le 22 septembre 2017.
Le ministère des Finances de Bercy, à Paris, le 22 septembre 2017. (MAXPPP)