Paradis fiscaux : 17 pays placés sur une liste noire par l'Union européenne

L'Union européenne vient de placer 17 pays considérés comme des paradis fiscaux sur une liste noire. Mais celle-ci comporte quelques limites.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le secret bancaire absolu, un paradis pour l'évasion fiscale. Ils sont 17 à être désignés ainsi par l'Union européenne qui les a placés sur une liste noire. Dans les Caraïbes : Sainte-Lucie, Grenade, la Barbade, Trinidad et Tobago. En Amérique centrale, Panama. Dans le Pacifique, plusieurs îles et archipels, souvent de très petits territoires. Épinglés aussi : la Corée du Sud, la Mongolie, Macao, les Émirats arabes unis, Bahreïn, mais aussi la Tunisie et la Namibie.

Une liste limitée

D'autres pays, 47 au total, ont eux été placés sur une liste grise, sous surveillance. Les sanctions restent toutefois à définir ; aucune pénalité n'est décidée. Autre limite : la liste noire ne regroupe que de petits centres financiers et oublie un certain nombre de paradis fiscaux (Luxembourg, Suisse, îles Caïmans...). Cette liste résulte d'un compromis après une longue négociation entre les 28 pays membres de l'Union européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des activistes d\'Oxfam manifestent contre la liste noire des paradis fiscaux dévoilée par l\'Union européenne le 5 décembre 2017 à Bruxelles, en Belgique. 
Des activistes d'Oxfam manifestent contre la liste noire des paradis fiscaux dévoilée par l'Union européenne le 5 décembre 2017 à Bruxelles, en Belgique.  (EMMANUEL DUNAND / AFP)