Les coups de rabot aux niches fiscales ne sont pas aussi efficaces que prévu

François Hollande avait annoncé la fin de certaines niches fiscales pour faire des économies. Visiblement, cette politique n'est pas un succès. 

France 2

Le coût des niches fiscales est de plus en plus difficile à maîtriser. François Hollande souhaitait les réduire considérablement pour faire des économies, mais c'est une mission délicate. Le montant de ces dépenses fiscales atteindrait 83 milliards d'euros, comme l'explique Christian Mpanzu, de France 2. Parmi les dispositifs les plus coûteux : le crédit d'impôt compétitivité emploi, qui coûtera 13 milliards d'euros à lui tout seul, comme le précisent "Les Échos".

De nombreuses niches immobilières

Le gouvernement est aussi confronté à de nombreux avantages concernant l'habitat. Exemple : le crédit d'impôt dans le bâtiment coûtera presque 1,5 milliard d'euros. Autre inconvénient : la pause fiscale annoncée en 2013. Trois millions de foyers pourraient prochainement être exonérés d'impôts. Le plafonnement des avantages fiscaux mis en place en 2009 est pour l'instant la seule mesure en place pour réaliser des économies.

Le JT
Les autres sujets du JT
La réduction de l\'impôt sur le revenu touchera 7 millions de foyers fiscaux en 2016, révèle France 2, vendredi 4 septembre 2015. 
La réduction de l'impôt sur le revenu touchera 7 millions de foyers fiscaux en 2016, révèle France 2, vendredi 4 septembre 2015.  (JOEL SAGET / AFP)