Propriétaires en colère : leur terrain ne vaut plus rien

Des centaines d'acquéreurs de terrains à bâtir se sont vu retirer leur permis de construire. Explications.

FRANCE 2

De nombreux propriétaires qui ont acheté leur terrain constructible au prix fort crient désormais à l'injustice. Replacée en zone agricole par la loi Alur, leur parcelle ne vaut plus rien. Pour Henri et Christiane Benière, la valeur de leur terrain acheté il y a vingt ans a dégringolé de 230 000 euros à quelques dizaines de milliers d'euros. "Ça représente quand même toute une vie d'épargne", remarque Christiane.

Deux mois pour saisir le tribunal administratif

En cause, le Code de l'urbanisme et notamment la loi Alur, qui vise à limiter l'étalement urbain pour favoriser les terres agricoles et rendre exceptionnelles les dérogations pour les permis de construire.

Le maire de Chavanay, dans la Loire, dit ne pas avoir eu d'autre choix que d'appliquer la loi. Des milliers de propriétaires sont concernés par ces mesures dans toutes les zones rurales. Ceux qui s'estiment lésés ont deux mois pour saisir le tribunal administratif.

Le JT
Les autres sujets du JT