VIDEO. Baisse des taux d'intérêt : qui sont les gagnants et les perdants

Bonne nouvelle pour tous ceux qui souhaitent devenir propriétaires. La banque centrale européenne n'envisage pas d'augmenter son taux directeur avant mi-2020. De nouvelles baissent sont même à l'étude.

FRANCE 2

Des taux d'intérêt historiquement bas, est-ce vraiment une aubaine pour l'économie ? Il y a les gagnants et les perdants. Premiers bénéficiaires : les particuliers qui achètent maisons ou appartements. Les taux d'intérêt sont désormais à 1,25%, du jamais vu. Autres gagnants, les entreprises. Pour elles, de faibles taux, ça veut dire plus d'investissement. "C'est un énorme avantage, parce que les remboursements d'emprunts sont beaucoup plus faibles", se réjouit Gaelle Metteu, fondatrice de Zephyre, spécialisé dans les bornes de recharge de voitures électriques.

Inquiétude autour de la rentabilité des banques

Mais la baisse fait aussi des perdants, à commencer par les épargnants. Le livret A est à 0,75% et le rendement de l'assurance-vie continue à baisser. Les banques font aussi grise mine. Elles prêtent à des taux de plus en plus bas. Et cela pourrait peser sur leur rentabilité.

Le JT
Les autres sujets du JT
A 1,29% en moyenne toutes durées confondues, \"les taux des crédits immobiliers baissent encore et ils s\'établissent maintenant au niveau le plus bas jamais constaté jusqu\'alors\", résume dans un communiqué l\'observatoire Crédit Logement/CSA.
A 1,29% en moyenne toutes durées confondues, "les taux des crédits immobiliers baissent encore et ils s'établissent maintenant au niveau le plus bas jamais constaté jusqu'alors", résume dans un communiqué l'observatoire Crédit Logement/CSA. (GARO / PHANIE / AFP)