"Un enfant sur cinq en France vit sous le seuil de pauvreté !"

À la veille de la Journée mondiale du refus de la misère, Claire Hédon, présidente d'ATD Quart monde, est l'invitée du Grand Soir 3 ce lundi 16 octobre.

France 3

"La moitié des personnes en état de pauvreté ont moins de 30 ans. Il y a aussi un million de retraités pauvres qu'il ne faut pas oublier", déclare Claire Hédon. La présidente d'ATD Quart monde ajoute dans le Grand Soir 3 ce lundi que "sur les dix dernières années, la pauvreté a augmenté de 800 000 personnes".

Elle s'indigne que le fait que "l'espérance de vie des plus pauvres en France est de 55 à 60 ans, comme en Afrique, c'est un scandale".

"Il faut beaucoup d'argent"

Mardi 17 octobre, 30e Journée mondiale du refus de la misère, Emmanuel Macron va lancer une concertation pour mettre en place un plan contre la pauvreté des jeunes et des enfants. "Trois millions d'enfants vivent dans des familles pauvres, c'est un enfant sur cinq !", affirme Claire Hédon.

"Il faut beaucoup d'argent et c'est ça qui nous inquiète énormément. Si on n'investit pas pendant 15-20 ans en terme de lutte contre la pauvreté, on n'obtiendra pas de résultats, mais au bout de 15-20 ans, on fera des économies", assure-t-elle. "Il faut des moyens financiers si on veut que les pauvres accèdent à un logement correct, à un travail, à une éducation de qualité".

Après 60 années de lutte, ATD Quart Monde n'est pas fataliste : "On peut éradiquer la pauvreté, surtout dans un pays riche comme la France", conclut Claire Hédon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Claire Hedon, président d\'ATD Quart Monde, en 2016
Claire Hedon, président d'ATD Quart Monde, en 2016 (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)