Sans-abris : au 31 mars, c'est la fin des hébergements hivernaux

Comme tous les ans au 31 mars, l'hébergement hivernal va prendre fin pour les sans-abris. Le porte-parole de l'Armée du Salut veut sensibiliser sur ce sujet.

FRANCEINFO

À partir du 31 mars, des milliers de personnes perdront leur place d'hébergement hivernal. Pour sensibiliser à la fermeture des centres d'hébergement, des bénévoles de l'Armée du Salut ont peint sur le sol de Paris des rectangles de taille d'un corps recroquevillé. Samuel Coppens, porte-parole de la fondation, précise que "15 000 places ont été créées pour l'hiver, le ministre en a pérenniser 6 000, ce qui veut dire que 8 000 places n'existent plus."

Des enfants, des femmes et des hommes à la rue

Ces 6 000 places supplémentaires porteront au total à 145 000 places d'hébergement partout en France, ouvertes toute l'année. C'est le ministre du Logement, Julien Denormandie, qui l'a annoncé mercredi 27 mars. Il s'est félicité de "cet effort sans précédent". Mais Samuel Coppens regrette qu'"un certain nombre de personnes, des enfants, des femmes, et des hommes aillent se retrouver à la rue".

Un sans-abri à Caen (Calvados), le 14 septembre 2018.
Un sans-abri à Caen (Calvados), le 14 septembre 2018. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)