Marseille : dans le quartier de Noailles, la peur de nouveaux effondrements

Une semaine après la catastrophe survenue le lundi 5 novembre, les habitants du quartier marseillais de Noailles (Bouches-du-Rhône) craignent que de nouveaux bâtiments s’effondrent.

FRANCE 3

Noailles est un quartier de Marseille (Bouches-du-Rhône) sous haute surveillance. Depuis la catastrophe survenue lundi 5 novembre, les riverains qui n’ont pas encore été évacués vivent dans la colère et la crainte d’un nouvel effondrement. 180 signalements de péril ou de grande vétusté ont déjà été enregistrés par les services municipaux. La municipalité de la cité phocéenne tente de faire face à la demande et à l’inquiétude.

Des zones interdites d’accès

Afin de garantir la sécurité des riverains, des capteurs lasers ont été installés sur les immeubles qui présentent un risque, en attendant la venue des experts, qui devront évaluer de manière précise l’état des bâtiments. L’inquiétude sur l’état des immeubles touche également le cours Lieutaud. À cause d’un balcon qui menace de s’effondrer, un concessionnaire de deux roues est prié de fermer immédiatement sa boutique. La zone est sécurisée, mais l’accès est désormais interdit. L’analyse des experts marseillais risque de prendre du temps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue du quartier où des immeubles se sont effondrés à Marseille le 5 novembre 2018.
Une vue du quartier où des immeubles se sont effondrés à Marseille le 5 novembre 2018. (EMIN AKYEL/AFP)