Les propriétaires des logements mal isolés dans le viseur de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot envisage de taxer les "passoires thermiques" pour accélérer la rénovation des logements anciens.

France 2

Taxer les propriétaires de logements mal isolés et récompenser les bons élèves en matière de consommation énergétique. Nicolas Hulot souhaite instaure un bonus-malus. Dans son viseur, ce qu'il appelle les "passoires thermiques", qui représentent sept à huit millions de logements en France. Le journal Le Parisien affirme ce mercredi 4 octobre que le ministre de la Transition énergétique veut accélérer la rénovation thermique des habitations.

La facture pourra être partagée

Concrètement, si les frais de chauffage sont trop élevés, ils pourraient être partagés entre le locataire et le propriétaire. Les propriétaires pourraient être obligés de réaliser des travaux avant de vendre leur bien trop énergivore. En cas de refus, les taxes lors de la vente augmenteront. Pour mettre fin aux déperditions énergétiques, des coups de pouce sont prévus. Exemple : une prime pour changer de chaudière ou une aide pour financer le diagnostic de performance énergétique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon le rapport annuel de la Fondation Abbé-Pierre publié le 31 janvier 2017, 4 millions de Français sont mal logés.
Selon le rapport annuel de la Fondation Abbé-Pierre publié le 31 janvier 2017, 4 millions de Français sont mal logés. (MAXPPP)