Cet article date de plus de quatre ans.

Présidentielle : la fondation Abbé Pierre interpelle les candidats

La Fondation Abbé Pierre lance une nouvelle campagne contre le mal-logement lundi 19 septembre. Jusqu'aux élections présidentielles et législatives, la Fondation propose une plate-forme pour alerter les citoyens et les politiques sur la précarité.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un sans-abri à Nice (image d'illustration). (? ERIC GAILLARD / REUTERS / X00102)

Baptisée #Onattendquoi, cette nouvelle campagne de la Fondation Abbé Pierre lancée lundi 19 septembre, veut alerter les citoyens et surtout les politiques, sur les personnes en situation de précarité. L'objectif est de placer la problématique du mal-logement au cœur de la campagne électorale. "Nous voulons faire de la lutte contre les exclusions et les inégalités, une des priorités du débat politique autour des primaires, de la présidentielle et des législatives" précise Christophe Robert, le délégué général de la Fondation Abbé Pierre.

Nous voulons faire de lutte contre les exclusions et les inégalités, une des priorités du débat politique

Christophe Robert, de la Fondation Abbé Pierre

La fondation Abbé Pierre a également mis en place une plate-forme, pour mettre en valeur des initiatives efficaces pour sortir de la précarité. "Nous avons plein de choses : un livre, des films courts, tout ça montre que les citoyens sont mobilisés. On peut faire autrement" explique Christophe Robert sur franceinfo. "Comme en 2012, on veut inviter les candidats à se prononcer sur les réponses à apporter au mal-logement." 

Sixième puissance mondiale, la France compte 3,8 millions de personnes mal-logées ou sans domicile et 12 millions d'autres touchées à des degrés divers par la crise du logement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.