Froid : la galère des logements mal isolés

France 2 a rencontré les habitants de logements sociaux mal isolés qui souffrent du froid de ces derniers jours. Comme eux, 12 millions de Français sont en situation de précarité énergétique.

Voir la vidéo
France 2

Aux portes de Reims (Marne), le lotissement du Moulin se réveille frigorifié. Certains logements sont loués par un bailleur social a des familles aux revenus modestes. Ici, les maisons sont mal isolées, certains habitants utilisent un chauffage d'appoint pour limiter la facture de gaz. Chez Delphine, dans la chambre, le radiateur peine à réchauffer l'atmosphère. En chauffant peu, sa facture de gaz s'élève à plus de 348 euros tous les deux mois, un cinquième de son salaire. Le froid pèse sur la vie quotidienne. Chez la voisine, visiteurs restent emmitouflés dans des châles. Colette aurait dépensé 1 900 euros pour le chauffage l'an dernier.

12 millions de Français en situation de précarité énergétique

Parmi les 12 millions de français en situation de précarité énergétique, 35% son locataires. Le bailleur social ne nie pas, ici, les difficultés des habitants. Une isolation des combles a été faite récemment tout comme des fenêtres, mais rien quant à l'isolation extérieure, trop chère. Une association vient en aide aux particuliers pour y voir plus clair dans les aides envisageables. L'État se lance le défi de rénover près de 8 millions de logements dans les prochaines années.

L\'isolement d\'un toit permet de faire des économies d\'énergie. 
L'isolement d'un toit permet de faire des économies d'énergie.  (MAXPPP)