Immobilier : le retour de l'encadrement des loyers

Alors que les loyers ne cessent de flamber, le gouvernement ressuscite l'encadrement des loyers.

FRANCE 2

Encadrer les loyers trop élevés dans les centres-villes, la loi va de nouveau le permettre, dès cet été. Une trentaine de villes, comme Paris ou Lille (Nord) sont volontaires. Un loyer médian sera calculé selon plusieurs critères : le quartier, le type d'immeuble, l'année de construction et le nombre de pièces. Le prix ne devra pas excéder 20% de ce loyer médian.

Des sanctions seront appliquées

Certains agents immobiliers sont sceptiques. "Les propriétaires seront beaucoup moins enclins à faire des travaux, puisqu'ils ne vont pas bénéficier du fait de pouvoir augmenter leurs loyers. Donc ce n’est pas très encourageant", estime Ian Masse, directeur d'agence immobilière à Lille (Nord). En cas de non-respect de la loi, des sanctions sont prévues. 5 000 euros si le propriétaire est un particulier, 15 000 euros si c'est une société. Les villes volontaires expérimenteront ce dispositif pendant cinq ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les fraudes et les abus de certains professionnels de l\'immobilier sont dans le viseur de Cécile Duflot, ministre du Logement.
Les fraudes et les abus de certains professionnels de l'immobilier sont dans le viseur de Cécile Duflot, ministre du Logement. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)