L'encadrement des loyers sera possible pour les collectivités qui le souhaitent "dans les tout prochains jours" annonce Julien Denormandie

Le décret vient d'être signé. Toutes les collectivités pourront l'appliquer, si elles le désirent.

Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, le 30 novembre 2018.
Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, le 30 novembre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

Le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, a confirmé ce jeudi 4 avril sur France Bleu Paris qu'il avait "signé" le décret permettant aux villes de remettre en place un encadrement des loyers, et que ce décret serait publié "dans les tout prochains jours au Journal officiel".

"Aujourd'hui, à Paris comme dans d'autres villes, on a un problème fondamental qui est le montant des loyers. Certains dépensent jusqu'à 40% voire 50% de leurs revenus pour payer leur loyer", a dénoncé le ministre, qui a affirmé vouloir "prendre le sujet à bras-le-corps", avec notamment l'encadrement des loyers.

La mairie de Paris prête à l'appliquer

"J'ai passé une loi, la loi logement, il y a quelques mois. Et j'ai décidé par la loi de permettre le retour de l'encadrement des loyers là où c'était nécessaire" précise Julien Denormandie. Cette loi a été adoptée, j'ai signé le décret d'application, et donc dans les prochains jours, ce décret sera publié et permettra à la mairie de Paris de remettre l'encadrement des loyers", a dit le ministre.

"Toutes les collectivités qui le décideront pourront le faire", a affirmé le ministre chargé de la ville et du logement, estimant qu'il n'y avait "aucune fatalité dans tout cela".

Mercredi sur franceinfo, Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris, chargé du logement, avait indiqué que la mairie de Paris était prête pour appliquer l'encadrement des loyers à partir du mois de juin, en cas de signature du décret.