Vacances d'été : les personnels des Autoroutes du sud de la France appelés à la grève ce week-end

La CFDT des Autoroutes du sud de la France (ASF) réclame le remplacement automatique de tous les départs par des postes en CDI, estimant que disparaissent "100 postes tous les ans".
Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu Vaucluse
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Un péage sur l'autoroute A9, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 1er février 2024. (MICHEL CLEMENTZ / MAXPPP)

Les personnels des Autoroutes du sud de la France (ASF) de Vinci sont appelés à faire grève ce week-end, premier week-end de vacances d'été, rapporte France Bleu Vaucluse. La CFDT a déposé un préavis de grève du vendredi 5 heures à dimanche 22 heures.

La CFDT ASF réclame sur X (ex-Twitter) le remplacement automatique de tous les départs par des postes en CDI, estimant que les ASF perdent "100 postes tous les ans". "Depuis la privatisation, depuis 2006, on n'a pas embauché aux péages et aucun départ n'est remplacé", se désole au micro de France Bleu Vaucluse Fabrice Bergery, délégué central CFDT ASF. Il assure qu'à "l'époque, on était 1 300 salariés aux péages, contre 700 aujourd'hui".

La CFDT ASF dénonce aussi une "réorganisation du service péage avec une mutualisation des personnels sur les trois sociétés de Vinci Autoroutes : un téléassistant qui travaille à Nantes peut prendre un appel sur le réseau qui est du côté de Nice". Le syndicat demande également l'embauche immédiate de saisonniers aux péages pour cet été.

Le réseau ASF gère près de 2 700 kilomètres d'autoroutes, très fréquentées lors des départs en vacances comme l'A7 et l'A9. La CFDT s'attend donc à des perturbations au niveau des péages pour les automobilistes qui demanderaient de l'assistance. De son côté, Vinci promet que "la continuité de service sera assurée sur l'ensemble du réseau autoroutier".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.