SNCF : nouvelle journée de galère à Saint-Lazare

Lancée ce lundi, la grève des aiguilleurs se poursuit aujourd'hui sur les lignes du réseau Paris Saint-Lazare. Un  train sur 2 seulement devrait circuler aux heures de pointe ce mardi sur les lignes J et L. Un mouvement difficile à comprendre pour des usagers désabusés.

(Catherine Grain Radio France)

Jusqu'ici
les négociations avec la direction n'ont rien donné et pour une fois, ce ne sont
ni les conducteurs, ni les contrôleurs qui font grève mais les aiguilleurs :
ils protestent contre la réorganisation du poste d'aiguillage qui doit pourtant, selon la SNCF, améliorer l'information voyageurs en gare. Difficile donc pour
les voyageurs de comprendre cette grève.

"On est tellement habitué à la grève qu'on ne s'y intéresse plus. Ça commence à être usant " assure une femme qui scrute les tableaux d'affichage.

Améliorer l'affichage pour éviter la cohue sur les quais, c'est justement l'objectif de cette réorganisation. D'où l'incompréhension du patron de la SNCF, Guillaume Pépy : "C'est une grève très choquante. Moi je ne sais pas expliquer aux usagers qu'il y a une réorganisation en cours, avec des créations de postes, qui entraîne une grève".

Mais pour Sud Rail, cette réorganisation va provoquer un surcroît de travail pour les aiguilleurs.

Les grévistes doivent se réunir ce matin pour décider de la suite du mouvement.