Les sapeurs-pompiers en grève et en colère défilent à Paris

La colère des pompiers ne faiblit pas. Plusieurs milliers ont manifesté mardi 15 octobre à Paris pour dénoncer leurs conditions de travail dégradées et les agressions dont ils sont de plus en plus victimes.

FRANCEINFO

Au quotidien, pompiers et policiers travaillent main dans la main. Mais mardi 15 octobre devant l'Assemblée nationale à Paris, ils se font face. Les policiers dégainent les gaz lacrymogènes et les canons à eau face à des sapeurs-pompiers qui se sentent abandonnés. "On se démène tous les jours, on est là pour la population, mais personne n'est là pour nous", s'énerve un soldat du feu en grève. Des tensions ont également eu lieu sur le périphérique et place de la Nation.

260 000 pompiers, "ça ne suffit pas"

Les pompiers dénoncent le manque d'effectifs et les agressions quotidiennes qu'ils subissent. "On parle de 1,6 million d'interventions. En France, on est 40 000 professionnels et 220 000 volontaires. Ça ne suffit pas et malheureusement c'est toute la population française qui est en danger", avertit Frédéric Demartelaere, du SDIS du Nord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des pompiers manifestent à Paris, le 15 octobre 2019.
Des pompiers manifestent à Paris, le 15 octobre 2019. (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)