Cet article date de plus de six ans.

Le principal syndicat de contrôleurs aériens appelle à la grève jeudi et vendredi

Sauf rebondissement, la direction générale de l'aviation civile demandera aux compagnies aériennes, mercredi, de réduire préventivement leurs programmes de vols en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des voyageurs patientent à l'aéroport d'Orly lors d'une grève des contrôleurs aériens, le 8 avril 2015. (THOMAS SAMSON / AFP)

Problèmes en vue pour les premiers vacanciers de l'été. Les négociations entre les autorités aériennes et le principal syndicat de contrôleurs aériens pour éviter une grève jeudi 2 et vendredi 3 juillet sont "rompues", a annoncé le syndicat SNCTA, mardi 30 juin.

Des annulations à prévoir

"Les négociations sont rompues. Le gouvernement estime être allé au bout du bout et fait le choix du bras de fer. Chacun prend ses responsabilités", a déclaré Roger Rousseau, secrétaire national du SNCTA (49,8% des voix lors des élections professionnelles) à l'issue de plus de huit heures de discussions. Sauf rebondissement, la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) demandera, mercredi, aux compagnies aériennes de réduire préventivement leurs programmes de vols.

Fin mai, le SNCTA ainsi que FO avaient déposé un appel à la grève pour ces deux jours, se disant inquiètes quant à la rémunération des contrôleurs aériens, et plus généralement quant aux moyens alloués à la navigation aérienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.