Grèves : la Guyane paralysée

Les Guyanais sont en grève. Ils dénoncent les problèmes d’emploi, de santé, d’économie ou encore de sécurité qui règnent dans le département.

France 3
Cagoule sur la tête, ces manifestants membres d’un collectif contre la délinquance obligent les rares commerçants encore ouverts à baisser le rideau. Un peu plus loin, des barrages routiers faits de palettes et de pneus empêchent la circulation. L’accès au centre spatial est lui aussi bloqué, le lancement de la fusée Ariane a dû être annulé. "On se rend bien compte que le plus important ici c’est Ariane 5, donc nous allons intensifier les barrages de façon à bloquer la Guyane pour avoir gain de cause", explique un manifestant.

Soutien des habitants

Ces manifestants dénoncent le coût de la vie, l’insécurité et le manque d’accès aux soins. Le taux de chômage atteint ici 22%. "La France n’apporte pas ce qu’il faut", dénonce un homme. Bloqués dans les barrages, les habitants soutiennent le mouvement. "Il faut qu’il y ait des blocages pour que les choses avancent", témoigne un automobiliste. Cette autre conductrice est d’accord avec lui : "Il faut tenir bon pour développer la Guyane".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les mouvements sociaux se poursuivent en Guyane.
Les mouvements sociaux se poursuivent en Guyane. (GUYANE 1ERE)