Cet article date de plus de cinq ans.

Grèves de l'Education nationale : les parents d'élèves ont dû s'organiser

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Grèves de l'éducation nationale : les parents d'élèves ont dû s'organiser
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les écoles primaires, au moins 13% des enseignants ont suivi le mouvement de grève d'après le ministère de l'Éducation, obligeant les parents à s'organiser.

Tout comme les chauffeurs de taxi, la fonction publique et l'Education nationale sont en grève ce mardi 26 janvier. Certaines écoles, faute de personnel, n'ont pas pu ouvrir ce matin, au grand dam des parents d'élèves. Le système D était alors de rigueur ce matin pour les parents et enfants de l'école Guy Môquet de Malakoff (Hauts-de-Seine). "Je paye quelqu'un pour venir chercher mes enfants, donc c'est des frais supplémentaires", déplore une mère à France 3.

Des solutions alternatives

D'autres ont pu s'organiser et prennent cette journée un peu particulière avec philosophie. "On s'est arrangé pour trouver une solution de remplacement pour que quelqu'un puisse les faire manger, c'est un petit peu d'organisation, mais ça va, tout se passe bien", déclare un père de famille. Ici, la moitié des enseignants est en grève, mais c'est la cantine et le périscolaire qui ne sont pas assurés, alors certains ont aussi fait appel à la bonne volonté des grands-parents.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.