Réforme des retraites : 40% des professeurs des écoles grévistes jeudi, "les collègues sont mobilisés" affirme le Snuipp

De nombreux enseignants seront présents dans les cortèges jeudi pour la quatrième grande journée de grève et de manifestations contre la réforme des retraites. Les engagements répétés du ministre Blanquer ont bien du mal à convaincre les professeurs mobilisés.

Une manifestation d\'enseignants, le 4 avril 2019 à Paris.
Une manifestation d'enseignants, le 4 avril 2019 à Paris. (SADAK SOUICI / LE PICTORIUM / MAXPPP)

Pour la première journée de mobilisation interprofessionnelle de l'année, 40% des professeurs des écoles sont grévistes, jeudi 9 janvier, selon le Snuipp. C'est moins que lors de la dernière journée de mobilisation avant les vacances de Noël, le syndicat parlait alors d'un enseignant sur deux en grève.

Une école parisienne sur six totalement fermée

Entre temps, il y a eu la pause des fêtes et les premières concertations sur les revalorisations, mais la colère des professeurs mobilisés n'est pas retombée assure Isabelle Koutasse, représentante du Snuipp à Paris. Depuis le début du mouvement, c'est dans la capitale que la mobilisation est la plus forte : une école parisienne sur six est complètement fermée, affirme cette syndicaliste. C'est loin d'être terminé selon elle : "On a appelé les collègues à déclarer l'intention de participer à toutes les grèves qui pourraient avoir lieu en janvier et en février. Cela veut dire que les collègues sont prêts, mobilisés encore."

Les vacances n'ont pas entaché leur mobilisation, les promesses de revalorisation qu'on nous a faites, ce sera discuté après la réforme.Isabelle Kutasà franceinfo

D'après Isabelle Kutas, le syndicat "ne peut pas signer un chèque en blanc comme ça." Au ministère de l'Education nationale, on explique pourtant que les engagements formels de revalorisations arriveront vite, en même temps que la réforme.

Dans le second degré, la mobilisation va peut-être d'ici là changer de forme. Le syndicat SNES compte perturber les toutes nouvelles épreuves de contrôle continu du bac Blanquer, à partir du 20 janvier dans les lycées.

Comment la mobilisation va-t-elle reprendre dans l'éducation ? Reportage d'Alexis Morel
--'--
--'--