Grève : la SNCF a prévenu 150 000 voyageurs que leurs trains seraient supprimés du 5 au 8 décembre

La société avait déjà annoncé qu'elle bloquait les réservations pour les trains à partir du premier jour de la grève reconductible.

Des voyageurs sur un quai de la gare de Lyon, à Paris, le 13 octobre 2019.
Des voyageurs sur un quai de la gare de Lyon, à Paris, le 13 octobre 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)

Avant même de débuter, la grève du 5 décembre perturbe les services de la SNCF. La société a indiqué à France 2, jeudi 28 novembre, avoir prévenu 150 000 voyageurs que leurs trains seraient supprimés sur les 5, 6, 7 et 8 décembre. "Les clients peuvent ainsi s'organiser et se reporter sur les trains qui seront en circulation à ces dates", précise la SNCF. Tous les syndicats de cheminots ont déposé un préavis de grève à partir du 5 décembre pour protester contre la réforme des retraites.

La SNCF avait déjà annoncé mercredi qu'elle bloquait les réservations pour tous les TGV et certains Intercités sur ces dates. "Les trains sont fermés à la vente et affichés 'complets', ceci pour permettre aux clients déjà dotés d'un billet pour les 5, 6, 7 et 8 décembre et dont le train ne circulera pas, de bénéficier de la 'souplesse d'accès' sur un train dont la circulation est assurée", précise-t-elle. Et aussi pour éviter de "vendre des billets qu'on ne pourrait pas assurer commercialement par la suite".

Pour les voyageurs qui auront des questions sur leur train, la SNCF a mis en place un dispositif qui entrera en vigueur le 3 décembre. "A partir de cette date, chaque jour à 17 heures, nous ferons un point précis sur les perturbations des deux jours à venir pour les trains TGV Inoui, Ouigo et Intercités, afin que nos clients puissent s'organiser", déclare l'entreprise. "Cette info sera disponible sur tous les canaux, tous les jours à 17 heures : les applications l'Assistant SNCF et Oui.sncf et les sites sncf.com et Oui.sncf." Les personnes qui auront laissé leurs coordonnées seront recontactées par SMS "pour être informées de la circulation de leur train", conclut la SNCF.