Grève du 6 décembre : RATP, SNCF, Air France… Retrouvez les prévisions de trafic

Les transports seront de nouveau très perturbés vendredi dans le cadre du mouvement de grève contre le projet de réforme des retraites.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La gare de l'Est à Paris, le 5 décembre 2019. (BENJAMIN MENGELLE / HANS LUCAS / AFP)

Quels transports circuleront vendredi ? La RATP, la SNCF et Air France ont rendu publiques, jeudi 5 décembre, les prévisions de trafic pour vendredi, deuxième journée de grève contre la réforme des retraites. Franceinfo fait le point.

>> DIRECT - Grèves reconduites, transports perturbés... Suivez la mobilisation du 6 décembre contre la réforme des retraites

A la RATP

• Pour le métro. Le trafic sera totalement interrompu sur dix lignes, les 2, 3, 3bis, 5, 6, 7bis, 10, 11, 12 et 13. Sur les lignes 4 et 7, il y aura un train sur trois uniquement aux heures de pointe. Les trains circuleront uniquement entre Nation et Mairie de Montreuil, sur la 9, et seulement de 6h30 à 9h30. Le trafic sera très fortement perturbé sur la 8 : comptez une rame sur quatre entre Créteil Pointe du Lac et Reuilly-Diderot, toujours aux heures de pointe. Les lignes 1 et 14 du métro, toutes deux automatisées, fonctionneront, "avec un risque de saturation aux heures de pointe".

 Pour le RER. Côté RER, il y aura un RER A sur deux et un RER B sur trois aux heures de pointe. L'interconnexion est interrompue à Gare du Nord.

 Pour le tramway. Trois lignes de tramways circuleront aux heures de pointe, avec deux rames sur trois sur la ligne 1, et une sur trois sur les tramways 3a et 3b. Les autres lignes seront ouvertes aux heures habituelles, avec un tramway sur deux sur la ligne 8, un sur trois sur la ligne 7, deux sur trois sur les lignes 2, 5 et 6.

A la SNCF

• Pour les TGV. La compagnie prévoit un train sur dix en moyenne sur le réseau TGV. L'entreprise recommande aux voyageurs de reporter leurs déplacements.

• Pour les Transilien. En Ile-de-France, le trafic Transilien devrait être assuré à 15% en moyenne, en légère progression par rapport au trafic de jeudi. Mais sur certaines lignes, comme la ligne K (Gare du Nord-Crépy en Valois) et la ligne R, qui dessert notamment Melun, aucun train ne circule. 

• Pour les TER. Concernant les TER, la SNCF annonce 30% du trafic en moyenne, essentiellement assuré par des bus. Il y aura au total 1 755 autocars et 490 trains en circulation, indique la direction. Mais un autocar n'a "évidemment pas la même capacité" qu'un train, avait relevé mardi la directrice de la communication de la SNCF, Agnès Ogier. 

La Bretagne, le Centre-Val-de-Loire et les Hauts-de-France seront les régions les moins desservies vendredi, avec 90% des liaisons TER annulées. La région Auvergne-Rhône-Alpes sera la moins touchée, avec la moitié des liaisons TER supprimées.

Pour les Intercités. Le trafic sera également très perturbé sur les lignes Intercités (aucune liaison notamment ne sera assurée sur les lignes Nantes-Lyon, Nantes-Bordeaux ou encore Clermont-Ferrand-Lyon). Aucun train de nuit ne circulera sur les deux lignes encore ouvertes.

Pour les Eurostar et Thalys. La SNCF prévoit un trafic très fortement perturbé sur les liaisons internationales avec notamment un Eurostar sur deux et deux Thalys sur trois.

A Air France

Pour les long-courriers. La compagnie prévoit d'assurer l'ensemble de ses vols long-courriers. 

La Direction générale de l'aviation civile avait demandé un peu plus tôt aux compagnies aériennes de réduire de 20% leur programme de vols pour vendredi, comme jeudi, pour les aéroports de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux, alors que deux de ses syndicats appellent à la grève contre la réforme des retraites.

Pour les moyen-courriers et les vols domestiques.  Air France prévoit d'assurer plus de 90% de ses vols moyen-courriers et près de 70% de ses vols domestiques.

Chez les autres compagnies aériennes

La compagnie britannique EasyJet a de son côté fait état de 210 vols annulés vendredi, dans un communiqué qui ajoute que "des retards sont également à prévoir".

Sa concurrente irlandaise Ryanair a également annoncé, par communiqué, être "contrainte d'annuler un certain nombre de vols" en raison de "la grève nationale en France vendredi", sans préciser le nombre de vols supprimés.

Transavia France, interrogée par l'AFP, a pour sa part fait savoir que "20% des vols prévus vendredi" étaient annulés, soit 10 vols, en cette période de saison basse pour elle. La compagnie à bas coûts du groupe Air France opère des vols moyen-courrier au départ de l'Hexagone.

La sélection de franceinfo sur la réforme des retraites

• Décryptage. Pourquoi le projet coince auprès d'une majorité de Français

• Explication. Cinq questions sur la très discutée "clause du grand-père"

• Analyse. Pourquoi les enseignants se mobilisent-ils massivement ?

• Vrai ou fake. Les régimes spéciaux ne concernent-ils que 3% des actifs ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.