Grève du 5 décembre : le trafic routier en Ile-de-France particulièrement "faible" en début de journée

A 8h30, le site Sytadin comptait seulement 78 kilomètres de bouchons en Ile-de-France, contre 325 kilomètres en moyenne à cette heure.

Cyclistes et automobilistes circulent dans Paris, le 5 décembre 2019.
Cyclistes et automobilistes circulent dans Paris, le 5 décembre 2019. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Les Franciliens ont pris leurs précautions, en ce premier jour de grève contre la réforme des retraites. Les transports en commun fonctionnent au ralenti, jeudi 5 décembre, en Ile-de-France, mais la circulation est étonnamment fluide, en début de journée. Les routes de l'agglomération parisienne enregistraient environ 127 kilomètres de bouchons à 7h40, un niveau considéré comme "faible", selon le site Sytadin de la Direction des routes Ile-de-France (Dirif). Plus tard, le trafic a même encore diminué.

>> Perturbations, manifestations, réactions, trafic... Suivez en direct la grève du 5 décembre et les dernières informations ici

Entre 8 heures et 8h30, au moment du pic habituel de trafic, Sytadin annonçait environ 90 kilomètres de bouchons sur les routes d'Ile-de-France, contre 280 km habituellement à la même heure. Après 8h30, il restait 78 kilomètres de bouchons cumulés, contre plus de 325 en moyenne à cette heure, en temps normal. Les bouchons se sont même en partie résorbés avant 9 heures, pour tomber sous 60 km.

La courbe de cumul de bouchons générée par Sytadin, à 8h04, le 5 décembre 2019. 
La courbe de cumul de bouchons générée par Sytadin, à 8h04, le 5 décembre 2019.  (CAPTURE D'ÉCRAN)