Réforme des retraites : l'ultimatum de la CGT

Le mouvement contre la réforme des retraites risque de se durcir. Quatre fédérations de la CGT donnent une semaine au gouvernement pour retirer le projet de loi.

FRANCEINFO

Si le gouvernement ne recule pas d'ici sept jours sur la réforme des retraites, quatre fédérations de la CGT "démultiplieront les appels à la grève dans toutes les entreprises", selon leur communiqué dimanche 15 décembre. Dimanche soir, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a répondu : "Le dialogue social ne peut pas se satisfaire d'oukase venant d'un endroit ou d'un autre. J'appelle à la poursuite des négociations".

>> Grève du 16 décembre : tous les infos en direct

Parmi les quatre fédérations figurent la CGT-Cheminots et la CGT-Transports. Il faut donc s'attendre à des perturbations plus importantes dans les gares malgré les vacances de Noël. Édouard Philippe a appelé les grévistes à prendre leurs responsabilités dimanche dans Le Parisien. Le patron de la CGT Philippe Martinez a rétorqué que "le gouvernement ne peut pas toujours renvoyer la responsabilité à ceux qui réagissent parce qu'ils considèrent que ce projet est mauvais".

Le JT
Les autres sujets du JT
Philippe Martinez, le 10 décembre 2019, à Paris. 
Philippe Martinez, le 10 décembre 2019, à Paris.  (SAMUEL BOIVIN / AFP)