Réforme des retraites : des négociations figées entre le gouvernement et les syndicats

C'est le 22e jour de grève dans les transports. Jeudi 26 décembre, les syndicats appellent à manifester à Paris. Le journaliste de France Télévisions Alexandre Peyrout est en direct de la gare de l'Est à Paris pour faire le point sur la situation

France 2

Les syndicats veulent entretenir le mouvement. "Avec 22 jours de grève, cette mobilisation contre la réforme des retraites égale celle de 1995. Les syndicats veulent continuer à mettre la pression sur le gouvernement, ils espèrent répéter le scénario de 1995 justement, et que le gouvernement finira par reculer et retirer sa réforme des retraites", confie Alexandre Peyrout.

"Le gouvernement et les syndicats se renvoient la balle"

Plusieurs actions vont être organisées par les syndicats ce week-end un peu partout en France. "Du côté des négociations en revanche c'est le calme plat. Puisqu'aucune rencontre n'est prévue au moins avant le 7 janvier prochain. Le gouvernement et les syndicats se renvoient la balle pour justifier l'absence d'une nouvelle réunion pendant la période des fêtes, chacun accusant l'autre de jouer la stratégie du 'pourrissement'", explique le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de la Gare de l\'Est à Paris, le 23 décembre 2019.
Une photo de la Gare de l'Est à Paris, le 23 décembre 2019. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)