Cet article date de plus de dix ans.

Bac : en cas de retard dû à la grève SNCF, les élèves auront du temps supplémentaire pour plancher

La poursuite du mouvement social à la SNCF inquiète les lycéens, alors que les premières épreuves du baccalauréat général se tiennent lundi 16 juin.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des lycéens passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat à Strasbourg (Bas-Rhin), le 17 juin 2013. (FREDERICK FLORIN / AFP)

En cas de retard d'une heure dû à la grève de la SNCF, les candidats au baccalauréat auront une heure de plus pour plancher, a annoncé vendredi 13 juin le ministre de l'Education, Benoît Hamon.

"La journée du bac se trouve être menacée par les positions de deux syndicats sur l'ensemble des syndicats de la SNCF", a avertit Frédéric Cuvillier, le secrétaire d'Etat aux Transports, vendredi 12 juin, à France Info. La grève à la SNCF, reconduite pour la troisième journée consécutive, pourrait s'éterniser en raison des points de blocage dans les négociations entre le gouvernement et les syndicats. 

Quels sont les risques de perturbations ?

Avec quatre trains sur dix en moyenne sur le réseau Intercités en heure de pointe, un TER sur deux et un Transilien sur trois, le trafic des trains reste perturbé pour la troisième journée consécutive.

Cette grève provoque, par ricochet, des embouteillages conséquents sur les routes. En région parisienne, le site Sytadin relevait plus de 350 kilomètres de bouchon vers 8h30, jeudi, et environ 250 kilomètres de bouchon vendredi à la même heure. 

Si un tel scénario se reproduisait lundi, le risque que certains candidats n'arrivent pas à l'heure dans leur centre d'examen est réel.

Quelles mesures ont été prises ?

Lundi, en cas de grève, les candidats arrivant avec une heure de retard pourront composer une heure de plus, a assuré Benoît Hamon. Il n'y aura pas de justificatif de retard demandé, a précisé le ministre de l'Education nationale.

En cas de retard dépassant une heure, limite au-delà de laquelle aucun candidat n'est habituellement autorisé à plancher, le ministre demandera aux chefs de centre d'examen de regarder les situations au cas par cas. "On agira avec bienveillance."

En cas de grève SNCF, les retardataires au bac auront plus de temps (FRANCE 3)

 

En revanche, pour l'heure, aucun report des épreuves à un autre jour n'est prévu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.