Grève des radiologues : 80% des cabinets fermés en signe de protestation, selon le principal syndicat

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) a annoncé que 80% des cabinets de radiologies ont laissé leurs portes closes, jeudi, afin de protester contre la baisse des tarifs.

Cabinet de radiologie à Lille (Nord), le 13 janvier 2008. (Photo d\'illustration)
Cabinet de radiologie à Lille (Nord), le 13 janvier 2008. (Photo d'illustration) (MAXPPP)

80% des cabinets de radiologie ont fermé leurs portes, jeudi 23 mars, en France, selon la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR). C'est "une mobilisation sans précédent", a annoncé la FNMR dans un communiqué. Les radiologues libéraux ont été appelés à la grève pour protester contre des baisses de tarifs récemment décidées par l'Assurance maladie. 

La baisse des tarifs en question

La FNMR dénonce "un diktat" qui porte atteinte à "l'équilibre financier des structures de radiologie". À la mi-février, les forfaits versés aux exploitants des IRM et autres scanners pour prendre en charge les coûts d'amortissement et de fonctionnement ont notamment été baissés de 2%, précise le communiqué du syndicat. 

Selon la FNMR, cette décision attaque directement la capacité d'investissement des établissements. "Sans investissement, il n'y a plus d'innovation médicale au service de la santé des Français", a écrit le syndicat.